Chaque année, nous rencontrons dans le cadre de notre travail au sein de l’asbl Icar Wallonie une centaine de femmes ‘de la rue’.

Public de rue? Kesako?

Les personnes que nous suivons cumulent généralement un grand nombre de difficultés financières, sociales, administratives et sanitaires. Si la rue est notre lieude rencontre avec ces personnes c’est parce qu’elles y exercent une activité de prostitution.

C’est dans ce contexte que nous avons décidé de nous lancer dans l'aventure de lacréation d'un « Mini Kit SOS beauté ».

Un mini kit SOS?

Eh oui, les personnes à qui nous nous adressons sont généralement démunies. La vie en rue est rarement synonyme de temps pour prendre soin de soi.

Une belle petite trousse de toilette ? Une brosse ? Une simple brosse à dent ? … du shampoing ? - Eh bien non, tout le monde ne dispose pas de ces accessoires qui constituent pourtant le b.a-ba de votre quotidien.

Beauté?

Oui ! Car l'hygiène, au sens large, constitue une première étape à la prise en charge de la santé mais aussi plus largement du bien-être de la personne. Mais l’hygiène a également son rôle dans l’apparence d’une personne et l’image qu’elle renvoie aux autres. Et cette image, nous souhaiterions qu’elle soit plus belle !

Parce que ce n’est pas parce que tu n’as pas un sou, pas d’bagnole et pas de maison que tu n’as pas envie d’avoir des cheveux qui sentent bons et d’une petite pince à épiler pour tes gros sourcils !

Que pouvez-vous faire?

Si vous avez pris le temps de lire ce petit texte jusqu’ici, c’est que ce projet vous intéresse et ce n’est déjà pas mal ! Alors si en plus de cela vous avez envie de participer à celui-ci en nous aidant à le mettre en place… C’est encore mieux ! Pour cela, nous avons besoin que vous diffusiez au max ce projet parmi votre entourage et encore mieux, si vous pouvez nous soutenir financièrement vous seriez sans conteste FORMIDABLES !

Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page de notre projet en cliquant sur le lien ci-dessous.
Découvrir le projet